Chant d'oasien

Sois sincère avec toi-même, tu verras le monde beau.

Gabès.. Ma ville.

11 Commentaires

Aujourd’hui je vais commencer à vous parler de ma ville natale, ma ville que j’aime et j’adore: Gabès.

Aperçu :

Image

La Tunisie est divisée en 24 départements appelés Gouvernorats.

Chaque gouvernorat est divisé en circonscriptions administratives appelés: Délégations.

Le gouvernorat de Gabès , créé en 1956 est situé dans le sud-est du pays(et à 365 km de la capitale Tunis) et couvre une superficie de 7 175 km2, soit 4,4 % de la superficie du pays. Il abrite en 2012 une population de 367 500 habitants. Son chef-lieu est Gabès.

Image

– La Zone Montagneuse de Matmata avec ses maisons troglodytes

Image

– La Plaine comprise entre la montagne à l’Ouest et la Mer à l’Est

Gabès est une belle oasis, la plus importante de toutes celles de la plaine de l’Arad. Les palmiers alignés autour des jardins-vergers servent surtout à protéger des arbres fruitiers variés (grenadiers, abricotiers, bananiers) et des cultures maraîchères ou industrielles (henné, tabac).

oasis-Zrig-Gabes

– Le littoral

Un littoral où se situe la ville de Gabès. La ville est un ancien comptoir punique, devenu colonie romaine sous le toponyme de Tacapa. La ville de Gabès offre un paysage unique: une oasis s’étendant sur les rivages de la Petite Syrte. Elle allie la beauté des oasis verdoyantes au charme des plages de sable ocre qui baigne l’écume azurée de la Méditerranée. L’oasis mérite une promenade en calèche où le visiteur peut jusqu’à nos jours vérifier le témoignage de Pline l’Ancien qui parlait de la richesse des cultures entretenues à l’ombre des palmiers.

Peche2

Bateau

A suivre….

Publicités

Auteur : oasien

A me découvrir

11 réflexions sur “Gabès.. Ma ville.

  1. Tacapes la belle vantée par Pline l’Ancien qui écrivait dans son histoire naturelle »: « Á l’ombre du fier palmier pousse l’olivier, sous l’olivier, le figuier, sous le figuier le grenadier, sous ce dernier la vigne, sous la vigne le blé, puis les légumineuses, enfin les salades et toutes ces plantes sont nourries à l’ombre des autres. » Tout était dit et ta photo de l’oasis l’illustre bien. Gabès renferme des richesses inestimables que les oasiens ont su exploiter intelligemment. Ta présentation géographique est engageante et il ne reste plus qu’à attendre la suite, car il y a tant de choses à dire sur celle ville que nous aimons…

    • Cette culture est connue sous le nom de la culture en étage. L’oasien a intégré dans la palmeraie la culture à étage afin d’optimiser la rentabilité. Ainsi, une multitude d’espèce d’arbres fruitiers poussent à l’ombre des palmiers dattiers et constituent le deuxième étage de ce système de culture. Parmi elles, les principales sont représentées par les grenadiers, les abricotiers et les figuiers. Il y a d’autres espèces qui sont moins cultivées, mais qui sont connues depuis l’antiquité, comme les pommiers, les vignes, les pêchers et les mûriers. – Les cultures de l’étage inférieur: L’oasis de Gabès est très riche en diverses cultures et plantes fourragères. En effet, depuis l’antiquité cette oasis s’est distinguée par son culture maraîchère (carottes, navets, oignons,. . .) ce qui permettait une certaine autosuffisance en ces produits et répondait à une règle première: produire pour la consommation locale. L’oasis de Gabes s’est également distinguée par la culture du tabac mais aussi par celle de la luzerne, connue par sa productivité très élevée, dans ce climat oasien.

      • A l’énoncé de tous ces fruits et légumes, mes papilles se réveillent et je pense aux grenades bien rouges et juteuses et aux mûres qui n’ont rien à voir à celles qu’on trouve en Europe, mais qui ont un goût incomparable. .

  2. Encore un reportage qui me donne envie d’aller visiter ton beau pays et cette ville merveilleuse . Et tous ces fruits , légumes . humm comme tous ça doit être bon . Merci mon ami Khalil de me permettre de rêver ….

  3. Juste pour te dire que j’aime cette découverte de Gabès, seulement le bouton n’apparaît pas. J’ai un petit problème avec internet.

  4. bonjour Khalil. Magnifique article 🙂

  5. Un bonjour de Monastir, hier nous avons traversé Gabes, avec ses palmiers dattier… ,j’ai pensé à toi. Il fait beau et très chaud. Avec mon amitié

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s