Chant d'oasien

Sois sincère avec toi-même, tu verras le monde beau.

Ma première expérience en EAM: Mon perruchon Poki.

18 Commentaires

Quelques significations en ornithologie:EAM = Elevage à la mainEPP= Elevage par les parentsMAN= Manipulation au nid

Je ne voulais pas faire de l’EAM, car je ne voulais pas me sentir coupable si l’oisillon mourait, c’est un risque et ses résultats sont souvent graves.
Mais.. des fois, on est obligé de faire ce que nous essayons d’éviter quand il s’agit d’un cas appelé souvent cas de vie ou de mort.
C’est ce qui m’est arrivé avec mon perruchon Poki.

Voici le journal de mon perruchon.
Il est né le 16/11/2010. A l’âge de 5 jours, sa maman l’a abandonné, il était dans son nid, glacé, affamé tandis que sa maman reste dans la volière sans revenir au nid.
Il était avec son frère de 3 jours.
J’ai pris les deux perruchons dans ma main, mais le plus jeune n’a pas tardé à mourir.
Je dois sauver l’aîné, je l’ai pris dans ma paume pour le réchauffer, et avec la main droite j’ai cherché une caisse, qui traînait dans la pièce, un fil électrique où sont montées une douille et une fiche électrique et heureusement que j’avais une lampe de 60W.
Je n’ai pas tardé à faire le montage d’une éleveuse fait maison et vite fait. Il ne faut plus attendre, car sa vie est en danger.
J’ai placé l’oisillon dans une petite boîte de beurre en plastique que j’ai tapissée avec du papier serviette, une petite planche en bois que j’ai placé entre la lampe et le récipient où est placé l’oisillon, un thermomètre, placé dans le même récipient. J’ai couvert la boîte avec un morceau de bois, faisant office d’un toit mais tout en laissant une partie découverte pour l’aération et le réglage de la T° qui doit être entre 35 et 37°. Une sous-tasse avec du coton imbibé d’eau pour l’humidité, placé entre la lampe et le récipient du petit.
Pour la nourriture, j’ai le reste d’une boîte de Nutribird qui m’a été envoyée par une amie depuis la France, chez nous en Tunisie, on n’en trouve pas (et c’est ce qui m’inquiète pour le moment). La pâtée doit être comme une soupe, donc pas trop liquide, ni trop épaisse.
Une seringue en plastique me sert pour le gavage.

Le voici à l’âge de 7 jours:


Poki avait 7 jours

Toutes les deux heures, et dès qu’il a faim, il se met à crier, alors je lui donne à manger, et il accepte, le petit, avec un bon appétit. Une fois le repas est terminé, il dort, allongé sur son ventre, comme un bébé humain. De temps en temps, je le vois agité, changer de place, peut être, en fonction de la T°.
• 8ième jour, il commence à peine à ouvrir les yeux, ils ne sont pas tout à fait ouverts, il essaie de se tenir sur ses deux pattes, et il tombe, mais il revient à la charge comme un guerrier qui ne baisse pas les bras devant les difficultés. Il se gratte avec le bec. Il grandit tout doucement. Des duvets blancs commencent à se faire voir et couvrent un peu le dos. Aussi, son sommeil est agité, il bouge trop en dormant.
• 9ème jour : Je lui ai placé dans un coin de son enceinte une petite boule en tissu doux. Il ne la quitte plus, il s’y refuge. Aussi, j’ai remarqué qu’il dort plus tranquillement, son sommeil n’est plus agité. Pour le gavage, j’essaie avec une petite cuillère à laquelle j’ai replié les deux bords. Je la trouve plus pratique que la seringue plastique dont le piston coince souvent et, en essayant de pousser un peu plus fort, ça salit partout, surtout le petit. Ces seringues sont pour une utilisation unique. Avec la cuillère, il mange beaucoup mieux et c’est très propre. Le bol qui contient la pâtée est placé dans un récipient d’eau chaude faisant office de bain marie. Ses fientes sont normales.
• 10ème jour : Le premier repas est à 6h15. Le second est pris à 10h15, 4 heures d’écart. Le 3ème repas est pris à 13h15 et le 4ème à 15h. L’intervalle de temps n’est pas respecté et cela m’inquiète un peu. Je vais surveiller ça de près. Des tubes commencent à se faire voir sur son crâne. De même, ses ailes commencent à prendre leur forme et une ligne grise de poils se dessine sur leurs bords. Il dort le plus souvent et il est bien calme.


10e jour

Il mange bien et je me fie à son jabot. Il doit être plein, arrondi, tendu sans dépasser la base du cou

• Le 12ème jour:

Voici des photos de Poki le 12e jour

• Le 13ème jour, j’ai trouvé par hasard une petite seringue de 1ml de fabrication BD Plastipak. Elle était collée à la boite du nutribird par mon amie. Au début je n’ai pas fait attention, mais quand je l’ai essayée, je l’ai trouvée super avec sa vitesse que je peux contrôler. Le petit ne l’a pas acceptée au début, mais peut-être qu’il s’est dit qu’il n’a pas le choix et il a finit par avaler 2 ml. On dirait que mon rejeton s’est mis une intervalle de temps fixe entre la prise de ses biberons : 4heures. Je ne le force pas. Je dois faire attention en lui donnant la seringue et je me réfère à ce qu’avaient écrit Sophie Dumas et Patrick LAFFONT dans Nosvolières.com :

« Une fois la température de la pâtée vérifiée et la seringue remplie, l’oiseau est positionné, la tête droite et le cou légèrement tendu.
Introduire doucement l’embout dans le bec, jusqu’au milieu du bec, pas plus loin. Il est préférable d’orienter l’embout vers le fond à gauche du bec quand on regarde l’oiseau dans les yeux, soit au fond à droite de sa gorge pour lui. » Voilà comment on doit nourrir à la seringue, et aussi je dois faire attention à

NE PAS :
– Insérer de la pâtée dans les voies respiratoires : en forçant trop un oisillon qui refuse de manger.
– Blesser l’oiseau pendant le nourrissage: blessure dans la bouche avec l’embout de la seringue,
.
– Utiliser de la pâtée « maison » : mortel pour l’oisillon, il est utopique d’espérer fabriquer une pâtée complète : contenant les bonnes proportions de graisses, protéines, enzymes, vitamines, oligo-éléments… ( Bientôt je n’aurai plus de pâtée Nutribird et cela me cause de réels soucis, car on ne la vend pas en Tunisie)
– Placer la lampe chauffante trop près : risque de brûlures ou de déshydratation
– Mettre un récipient d’eau non protégé pour humidifier l’air : risque de noyade !
– Utiliser une litière poussiéreuse : irrite les yeux et les voies respiratoires.
– Ne pas nettoyer les plumes après chaque nourrissage : ceci n’est pas mortel certes, mais peu esthétique et très désagréable pour l’oiseau. Il perdra beaucoup de la qualité de ses plumes.

Le 14ème jour:( Désolé pour la mauvaise qualité des photos)

Voici des photos du 14e jour
Poki dort après le repas

• Le 15ème jour, son corps se couvre de poils blancs, soyeux. Sa tête aussi. Ses ailes grandissent de plus en plus et prennent une couleur grise. Il devient plus grand que la hauteur de son enceinte. Il l’a même quittée. Heureusement qu’il ne s’est pas approché de la lampe qui le réchauffe. J’ai renforcé l’isolement de la lampe pour que mon petit ne se fait pas brûler. Il mange 3 ml par repas, et quand il finit de manger, il rampe sur ma main et aime dormir dans le creux de ma paume où il s’allonge sur son côté.. Ensuite, après avoir changé « ses draps », je le place comme un bébé dans son « lit », et il ferme les yeux pour s’endormir. De temps en temps il remue le bec comme s’il tête, ouvre les yeux puis revenir sur son sommeil.
– 16eme jour: A chaque repas, le petit en prend 3ml et demi( c’est lui qui en recommande en ouvrant le bec et en faisant le geste de téter, et à moi de le comprendre et le servir, et quand il en a assez, il refuse si je lui en propose ).
Je vous confie un petit secret: J’ai le sentiment d’avoir entre les main un bébé humain et je le sens comme un fils à moi , et il m’est arrivé de me réveiller dans la nuit pour lui donner à manger.
La petite boite où il était placé jusqu’à ici, n’est plus suffisante en superficie, alors je l’ai enlevée et j’ai couvert de papiers serviettes le fond de la grande boite en bois qui fait office d’éleveuse. Il a plus d’espace ainsi en attendant que je bricole une soi-disant éleveuse avec une boite en plastique mais qui doit résister à la chaleur de la lampe

Aussi je remarque que des poils jaunes commencent à couvrir son crâne et des poils blancs couvrent son jabot.

. Le 3 décembre, mon perruchon est à son 18ième journée. Ses ailes prennent de plus en plus leurs formes et leurs couleurs. Il tape des ailes comme s’il commence à s’exercer pour son futur vol. Il s’étire, se gratte la tête avec sa patte comme le font les grands. Je l’ai mis sur la table pour lui donner son repas et le voilà qui marche puis saute, heureusement que j’ai toujours l’œil sur lui.
Zut, le piston de la seringue s’est coincé à mis chemin dès la première prise. Heureusement que je garde toujours ma petite cuillère aux bords pliés. Il l’a refusée au début, mais très vite il l’a acceptée. Il a mangé jusqu’à sa faim.
Chaque fois qu’il veut fienter, il recule un peu, balance son arrière à droite et à gauche deux ou trois fois, puis hop, il laisse tomber une petite émeraude. Au début, je ne le comprenais pas, et ça vient sur ma paume ou mes doigts ou bien sur mon pantalon. Mais maintenant je le comprends, et dès que je le vois se mettre en position de tir, je lui présente un papier toilette au dessous.
Quand il finit de manger, il cherche à dormir soit dans le creux de ma main ou bien il se faufile dans la manche de mon pull.

Le 04 décembre 2010, mon perruchon a 19 jours. Il grandit merveilleusement. Il garde toujours ses 4 heures entre les repas et on dirait qu’il a une horloge interne.
J’ai couvert le verre d’eau par du grillage pour éviter tout accident de noyade puisque mon prince commence à grimper.

Le 05 décembre 2010, mon petit a 20 jours. La pâtée que je lui donne est un peu plus consistante. Nous descendons à 30° de T°. Il devient un peu difficile en mangeant.
Je lui ai pris quelques photos pendant qu’il se promenait sur le toit de  » sa maison »!

– Le 08 décembre 2010, Mon perruchon a 23 jours , les rémiges primaires se font bien remarquées. Nous descendons à 28° de T°. Après le repas, il aime faire un petit tour ici et là.
Comme je n’ai plus du Nutribird, je vous propose cette recette maison,
( qui m’a permis d’élever à la main plusieurs de mes différents oiseaux)
– 60% d’alpiste
– 10% de lentilles : La lentille est une légumineuse qui ne contient quasiment pas de graisses. Elle est donc légère, 89 kcal/100 g, mais aussi pleine de glucides complexes, qui permettent de rassasier
efficacement.

-10% de sésame: Riche en acides gras insaturés:

– Une pincée d’os de seiche

– Une pincée d’anis( prévention des problèmes digestifs et la toux)

Le tout sera moulu et tamisé et, pendant la préparation de la pâtée , j’ajouterai quelques gouttes de multivitamines.

Je lui ai mis quelques graines de millet dans une boîte pour le familiariser avec!

Après chaque repas, il veut dormir dans ma main et il veut que je lui caresse le cou.

Le 12 décembre 2010 Poki a 27 ans , oh pardon, je voulais dire 27 jours. Il m’a fait une belle surprise aujourd’hui en entrant dans sa chambre, oui sa chambre à lui, je l’ai trouvé sur le bord de son éleveuse, il a grimpé la paroi de la boite qui mesure 18 cm et il m’attendait pour son repas matinal. Il a très faim et s’était 7h du matin. Il a pris son dernier repas hier soir à 23h.
Il était comme un petit fou en voyant la cuillère, et sans attendre, il s’est jeté dessus. Heureusement que je l’ai retenu, sinon, il aurait pu tomber. Il a mangé comme un affamé, alors que je prévois l’heure de son premier repas à 8h. Je n’ai pas le cœur pour ça, et tant pis pour vous Sophie DUMAS & Patrick LAFFONT et pour vos conseils ( qui sont d’ailleurs très bons et m’ont bien aidé…).
Après avoir bien rempli le jabot, mon petit, descend de ma main, fait un tour dans la chambre tout en ronronnant, dépose une petite perle sur le tapis, revient vers moi, et grimpe sur mon bras, sur mon épaule, se frotte contre mon visage, je le prends et il me fait tourner son cou pour le gratter. Il aime que je le lui gratte.
Des plumes à la base de sa nuque commence à apparaître, elles éclosent comme des pétales d’une marguerite. Bientôt elles couvriront sa nuque et ses épaules.

Je le remets dans son éleveuse, et un exercice de musculation commence. Il s’étire tout d’abord, il faut bien se réchauffer avant d’entamer les vrais exercices,

Le 13/12/2010, mon Poki a 28 jours. Il grandit bien, mange bien, actif…mais qu’est ce que je vois là, dans sa petite maison? beaucoup de liquide, les papiers serviettes sont mouillés: Est ce des diarrhées? Par moment, j’étais un peu affolé. J’ai essayé de me calmer et de voir de plus près. Les fientes sont normales, mais elles contiennent une quantité d’eau plus que la normale. J’essaie de raisonner.
Je cherche sur le net les causes d’une éventuelle diarrhée.
Sur un site (http://www.animauxexotiques.com/oiseaux/maladies/diarrhee.htm) je trouve ceci:
« La diarrhée peut avoir de multiples causes. Il est important de déterminer laquelle. Il est aussi important de savoir si l’animal est réellement en diarrhée ou s’il présente de la polyurie. La diarrhée consiste en une quantité plus importante de fèces liquides (composé vert ou noir de la fiente qui habituellement est solide).

—-> Cela ne s’applique pas au cas de mon Poki

La polyurie consiste en une augmentation de la partie liquide de la fiente. Cette polyurie peut être due à plusieurs facteurs (alimentation riche en fruit, problèmes rénaux, oiseaux qui boit beaucoup, etc.) Le stress est une des causes les plus importantes de diarrhée. Il faut donc le limiter au maximum. Souvent, lorsqu’on élimine la cause du stress, la diarrhée arrête. Il existe par contre plusieurs autres causes possibles. »

—–> Ici, je dois m’arrêter un peu: Hier je me rappelle que je lui ai donné une cuillerée d’eau tiède à boire. Est-ce la cause?
Aussi, hier soir, j’ai éteint la lampe qui réchauffe sa boite, car la T° ambiante était 22°, et je crois que c’est idéal, mais cette température a baissé dans la nuit à cause d’une vague froide qui nous couvre, elle est de 16°. C’est trop peu et donc est-elle la cause.
Je m’inquiète un peu pour mon petit et j’essaie de faire encore des recherches pour mieux comprendre. Je lis sur le même site dans la partie anatomique:
 » La fiente est constituée des déchets urinaires et des déchets digestifs. La partie liquide de la fiente est l’urine. La partie solide est les fèces. La partie liquide entoure les fèces. Celles-ci ont diverses couleurs tout dépendant de ce que l’oiseau a mangé. Les fèces seront plus noires s’il mange de la moulée. Un oiseau qui mange beaucoup de fruits ont des fientes plus liquides (plus d’urine). Les urates (acide urique) sont la partie blanche de la fiente. Le stress peut amener l’oiseau à faire plusieurs petites gouttes de fiente liquide. Un oiseau qui augmenterait sa production d’urine (polyurie) serait à surveiller attentivement.  »
Je pense que mon petit a passé une nuit stressée et je dois remédier à tout ça.
Demain je verrai si son état se rétablit ou non!

Le 13/12/2010, le matin, j’ai éparpillé quelques graines d’alpiste sur le sol de la chambre, il en a picorés deux ou trois, mais il ne les a pas avalées, il ne sait pas encore les décortiquer. Je lui ai mis aussi quelques graines de millet et il a joué avec sans les avaler. Il découvre sa future nourriture.

Vous voulez voir où mon Poki aime le mieux qu’il soit? Regardez ces photos:

Le 16 décembre, c’était le 31ème jour.
J’ai entamé avec lui la phase la plus délicate: Le sevrage.
Je lui donne 4 repas par jour: à 8h puis à 12h, ensuite à 15h et le dernier c’est à 22h.
Je l’ai mis dans une cage avec deux autres perruchons qui sont plus vieux que lui ( ils ont 49 et 50 jours).
Je veux que mon Poki sache qu’il est un oiseau, et aussi je veux que les deux autres lui apprennent à manger et autres « coutumes perruchiennes » et en même temps lui tenir compagnie.
J’ai placé une mangeoire d’alpiste, une branche de millet, un abreuvoir, un os de seiche et un petit bac de sable.
Au début, chacun était de son côté. Eux, dans un coin, lui dans un autre. Le soir, tous les trois étaient blottis ensemble.

Le 17 décembre, les trois petits sont ensemble autour de la mangeoire, et l’un des deux gratte le cou à mon Poki qui se laisse faire. Je leur ai donné de la carotte râpée avec de l’œuf dur écrasé.
– Dis, Poki! Nous t’avons vu monter sur une main qui était tendue dans notre cage, c’était la main de qui?
– C’était la main de maman.
– Et où elle t’a emmené?
– Elle m’a pris pour me donner mon repas.
– Des graines?
– Non, c’est une pâtée assez chaude, vous voulez en goûter?
– Oui.
Et mon petit Poki fait goûter de son repas à ses deux compagnons de cage en leur donnant la becquée. Deux, trois fois…
Et pour remercier Poki, l’un d’eux lui gratte le cou, la tête, puis ils se tiennent l’un contre l’autre tandis que l’autre se tient un peu loin.
Mon petit commence-t-il à comprendre qu’il est un oiseau et qu’il doit rejoindre son peuple initial?

Le 20 décembre, il a eu 35 jours, et comme s’il voulait fêter cet événement, il a fait un vol de un mètre environ pour atterrir par terre.
Il aime venir se frotter la tête contre ma main, et il déteste que je le remette dans sa cage avec ses deux compagnons.
Il aime aussi toujours dormir dans ma main ou se promener sur mon épaule, pincer doucement mon oreille ou monter sur ma tête sans oublier de déposer un petit cadeau ici ou là sur mon épaule, sur mon bureau, sur le clavier… et je pense lui confectionner une culotte
Aujourd’hui, quand il a fini de manger, il s’est envolé dans la chambre et s’est cogné la tête au plafond, il a fait le tour de la pièce puis il a atterri sur le sol. Heureusement qu’il ne s’est pas fait mal surtout en se cognant contre le vitre.
Pendant que j’écris ces lignes, il est sur mon épaule et derrière mon cou, il me chatouille avec son bec.
J’ai oublié de dire qu’il commence à manger des graines de millet que j’éparpille sur mon bureau, et certainement il en mange dans sa cage.

Voici des photos le 37ième jour et le 38ième jour( aujourd’hui 23 décembre):

Poki dort

Le 03/01/2011, Poki fait 49ème jour. Il vole merveilleusement et fait de bons atterrissages. Il mange les graines et c’est son premier jour complètement sevré.
Ses fientes ont changé de couleur pour qu’elles ressemblent à celles des grands.
Je l’ai emmené visiter la pièce des oiseaux, et là, il est devenu comme un petit fou qui découvre un monde fascinant! Il vole partout, il a visité les différents perchoirs et très rapidement, il a découvert la mangeoire, il s’est même engueulé avec une calopsitte qui veut la mangeoire à elle seule.
Aujourd’hui aussi pour la première fois, il découvre l’abreuvoir, tout d’abord il a eu peur de goûter l’eau, puis ensuite, il s’est douché. Il est heureux et je le suis autant que lui, car j’ai pu réussir dans ma tâche qui était vraiment dure.

En conclusion de cette expérience je dois dire:

L’EAM n’est pas un divertissement, c’est une très lourde responsabilité surtout sur le plan moral.

Publicités

Auteur : oasien

A me découvrir

18 réflexions sur “Ma première expérience en EAM: Mon perruchon Poki.

  1. Unfortunately I’m on my mobile and it doesn’t translate. Going by the images though … WOW … seriously. Well done my friend.

  2. Thanks so much for sharing.
    Love it so much.

  3. On voit bien à ton journal de bord, que tu as pris ta tâche très au sérieux et que ce n’est pas un divertissement d’entreprendre une telle expérience d’élevage.Tu as fait ce que tu as pu et du mieux que tu as pu et Dieu a fait le reste. D’autant que vous ne disposez pas de tout le matériel sophistiqué que l’on trouve en Europe et qui est coûteux. Tu as fait preuve d’ingéniosité en élaborant ta couveuse artificielle. Mais quand on veut, on peut (je reprends ici ta devise). Comme tu le dis à un moment, tu es devenu sa maman, présent à chaque instant et t’inquiétant pour sa survie et sa santé. Cela demande du temps, de la patience et de la persévérance. Tu n’en manques pas. Tu n’en es pas resté là et tu as aussi élevé ton Domino, à la main. Mais je ne m’étendrai pas là-dessus, car ce souvenir est encore douloureux pour toi. Bravo en tout cas pour tout ce que tu as accompli.

    • Oui, Domi, l’élevage à la main d’un petit oisillons n’est pas une chose simple. C’est une grande responsabilité dont le but ne doit être que le sauvetage de l’oiseau.
      Domino, lui aussi, a été abandonné par ses parents.

  4. j’ai adoré relire l’histoire de ton protégé. Vraiment génial tout ce que tu as fait. Bravo Khalil 🙂

  5. J’adore cet article vraiment quel courage et en effet tu dois développer bcp de sentiments pour ses petits êtres tellement fragile mais tellement beaux…superbe article bravo mon Cher..

  6. You are clearly a great ‘father’. Well done. Thank you for being so dedicated and sharing your journey.

  7. Je sais que les amateurs de perroquets font ça pour un meilleur contact une fois l’oiseau adulte, mais je ne savais pas que c’était possible avec les perruches, chapeau et félicitations pour cette réussite.

  8. J’ai été très émue en lisant cet article, merveilleusement bien monté et très explicite dans chacune des étapes du développement.
    J’ai senti ton amour pour Poki comme celui d’une mère qui veille pour donner la tétée à son bébé et qui surveille ses moindres mouvements.
    C’est une merveilleuse histoire d’amour qui me plait beaucoup.
    Tu es formidable Khalil !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s