Chant d'oasien

Sois sincère avec toi-même, tu verras le monde beau.

Le tapis tunisien

25 Commentaires

Kairouan tapis

Carrefour des civilisations et terre de rencontre, la Tunisie a été de tout temps réputée pour ses tissages. Au Véme siècle AV JC les poètes grecs louaient déjà les tapis et tapisseries de Carthage. Au Ier siècle de l’islam l’émirat Aghlabides de Kairouan payait le tribut de suzeraineté au calife de Bagdad en partie en tapis et tapisseries. Plus tard les voyageurs ont rapporté l’usage de plusieurs variétés de tissages dans les palais, les demeures, et chez les tribus, tels les tapis de sol, les tapis de selle, les tapis de Hammam, les tapis de divan, etc. Ancré dans les traditions, mais aussi ouvert aux apports extérieurs, ce savoir-faire a développé au cours du XIXéme siècle un tissage typiquement tunisien inspiré des tapis d’orient et imprégné de coutumes et de particularismes régionaux, traditionnels et ethniques, tout en répondant aux besoins du quotidien et cumulant parfois plusieurs fonctions.

tapis-kairouan

La tapisserie est un ouvrage textile décoratif, tendant un mur ou recouvrant un meuble ou le sol, tissée manuellement sur un métier de basse lisse (horizontale) ou de haute lisse, dont le décor est produit par des fils teintés de trame (laine, soie) tassés de manière à cacher les fils de chaîne. Exemples : le « Mergoum » et le « Klim ».

artisanat_tapis_tunisie

artisanat_tapis_tunisie2

Le tapis est un ouvrage en textile à points noués, à haute laine, coupé régulièrement et lissé à l’endroit sur un métier haut (vertical), en général à face veloutée, dont on recouvre le sol. Exemple le « Kairouan ». La légende attribue à « Kamla » la fille d’un gouverneur turque de Kairouan l’introduction en 1830 du tissage basé sur le nœud de Ghiode (Ghorza) et sa conception Anatolienne d‘origine turque. Le «Kairouan» qui a hérité son nom de la ville où il vit le jour est l’ascendant de diverses variétés de tapis tunisiens actuels. C’est un tapis rustique à haute laine naturelle ou polychrome, il comporte un champ central généralement hexagonal, des écoinçons semés de motifs stylisés, et des bandes d’encadrement où s’alternent des motifs géométriques et floraux.

kilim

Photo: www.sajada.fr

TapisGafsa2

M0112gd tapis mergoum tapis margoum tapis kairouan tapis tunisie

Photo: www.sajada.fr

TapisOudref2

klim-berbere-fantasia-tunisie-0036

12011-03-08-10-56-3024912_107431049288240_104792279552117_112984_256780_n

Dans la multitude de ses variétés, ce tapis fut initié dans plusieurs villes tunisiennes où les influences artisanales régionales, les croyances religieuses, les symboles prophylactiques, les emprunts aux décors de céramique ou de broderies ont façonné des styles éphémères ou vivaces au gré de la clientèle et des effets de mode. Parallèlement aux initiations du Kairouan, les gammes de couleurs chaudes et vives se sont multipliées au gré des fantaisies et de l’imagination des artisanes. Une graduation de “bleu, vert, noir et blanc” où se mêle un jeu d’ombre et de lumière tranché par un jaune désertique où les dunes sont toujours en mouvements.

photo_50

kilim  tunisien berbre l

Photo: www.sajada.fr

Au début du siècle, l’introduction des teintes artificielles et leur mauvais usage ont quelque peu altéré la qualité du tapis tunisien, ce qui a amené à créer un nouveau type de tapis le « Alloucha », qui reprend la palette naturelle des couleurs de la laine de mouton du blanc au noir en passant par le gris beige et le marron. Le Mergoum et le Klim sont des tapisseries à tissage ras, fruit de combinaisons de deux motifs géométriques simples qui sont le triangle et le losange. Ils appartiennent à l’art millénaire des Ier habitants de l’Afrique du Nord, les « Berbères » et rappellent leurs bijoux, poteries, et même leurs tatouages.Le tapis tunisien qui à l’origine ne dépassait pas 40.000 points au m2 (20×20) est passé à une finesse de 250.000 points au m2 (50×50). Les textures intermédiaires (30×30) et (40×40) sont les plus courantes et le plus demandées.

kilim_tapis_tunisien

Après avoir maîtrisé les textures fines du tissage de laine, l’artisanat tunisien s’est engagé dans le tissage du tapis en soie encouragé par l’engouement de la clientèle locale et étrangère pour ce produit similaire aux tapis d’orient et persan. Ainsi entre l’authentique et les diverses adaptations certains tapis et tapisseries tunisiennes modernes se fraient une notoriété internationale due à leur originalité et leur appartenance exclusive aux mœurs tunisiennes.

artisanat_laine_kairoun_tunisie

Klims modernes:

Le  » Klim  » ou  » Kilim  » est un tissage ras en laine traditionnellement fait par les nomades du Sud tunisien. Utilisé autrefois pour recouvrir les litières des chameaux ou pour servir de séparation dans les tentes, il sert aujourd’hui aussi bien au recouvrement du sol que de décoration murale. Les Klims traditionnels utilisent des motifs basés sur deux formes géométriques simples, le
triangle et le losange, dans des couleurs multiples.

 

Mergoums:

Le  » Mergoum  » est une autre forme de tissage ras en laine, disponible en différentes tailles standard. Les Mergoums sont spécifiques à toute une région dans le Sahara oriental qui s’étend du Sud Tunisien au Tchad. En Tunisie la fabrication de Mergoum est soumise au label qualité de l’ONAT (Office National de l’Artisanat Tunisien).

f20101023114925_31431_112546255457298_111327462245844_79610_3090465_n

 

Tapis Ouedref:

 

Les Ouedhrefs ou mergoums de Ouedhref sont une variante de Mergoum du Sud de la Tunisie. Comme d’autres mergoums, le ouedhref est un tissage ras artisanal en pure laine de mouton. Les Ouedhrefs traditionnels contiennent les motifs triangulaires et rhomboides usuels chez les kilims tunisiens. Une célèbre variante est le Jendar, où sont associés des motifs du Sud tunisien. La variante fine Ghani est caractérisée par l’utilisation d’au moins trois couleurs, ce qui lui confère une texture plus riche.

Tapis fins tunisiens :

Les tapis tunisiens noués à fine texture sont des dérivés du célèbre  » Kairouan  » qui incorpore des éléments essentiellement arabes et ottomans, ce qui en fait un authentique tapis d’Orient. Les tapis Kairoan sont noués à la main en pure laine de mouton. Ils ont différents motifs, comme le traditionnel  » Mihrab  » ou des variantes plus modernes, tel le  » Hammamet « . Le motif  » Armoire Magique  » est une tentative récente d’incorporer des éléments traditionnels arabes rappelant les 1001 Nuits. Le tapis  » Alloucha  » est un tapis rustique tunisien noué à surface veloutée. Il s’agit essentiellement d’un  » Kairouan  » limité en matière de couleurs aux teintes naturelles de la laine de mouton, soient du noir au blanc, avec toutes les nuances de gris,
brun et beige.

Tapis berbères:

Les tapis berbères sont des ouvrages noués épais à haute laine de mouton. Ils sont blancs ou beiges avec ou sans motifs. Les motifs sont de couleurs chaleureuses et de différentes formes, mais généralement discrets.

Tapisseries de Gafsa:

Les tapisseries de Gafsa sont des ouvrages manuels, généralement faites par des tisseuses artisanales dans leurs maisons. Elles sont composées d’un nombre déterminé de motifs (figures géométriques ou formes humaines et animales simplifiées) d’une taille d’environ 25x25cm. La toile de fond peut être noire, beige ou d’une autre couleur. Les motifs sont multicolores ou, dans le cas de la variante  » Tozeur  » des dégradés d’une même couleur. La taille dépend du nombre de motifs et elle est irrégulière. Notez bien qu’il est quasiment impossible de trouver deux tapisseries de Gafsa identiques en taille, couleurs et motifs.

17289034

Tapisseries de Tataouine:

Les tapisseries de Tataouine incluent différents produits du Sud tunisien fabriqués à la main. Les tapisseries bédouines « Hamil » et « Wissada » sont composées de longues bandes à tissage serré en laine de mouton, de chèvre et dans certains cas de chameau. Il s’agit là d’ouvrages textiles utilitaires traditionnels, parfois difficiles à trouver et toujours chers. Le « Ajar » est une tapisserie berbère fine aux couleurs du Sud à caractère décoratif. Le « Mouchtia » et le « Klim gris » sont des exemples d’adaptations à la mode et tous deux utilisés comme revêtement de sol ou décoration murale.N.B:

Merci au site  www.sajada.fr, pour les belles photos.

Publicités

Auteur : oasien

A me découvrir

25 réflexions sur “Le tapis tunisien

  1. Merci pour ce beau voyage coloré et instructif à travers l’artisanat tunisien. Simple ou sophistiqué, monnaie d’échange ou décoration, le tapis, tout comme l’or, est un élément du patrimoine de chaque famille au point de faire partie du trousseau de la mariée. J’admire le travail des tisseuses expérimentées, qui ont leur motif en tête.
    Certains sont de pures merveilles qui iront recouvrir le sol des demeures les plus simples, jusqu’aux plus luxueuses, sans oublier les mosquées. Il y en a pour tous les goûts. Personnellement, je préfère les tapis monochromes aux motifs berbères.

    • Le tapis occupe une place importante dans le patrimoine national mais aussi au niveau économique du pays et des familles. Par exemple à Oudhref( 15 km de Gabès), chaque famille, riche ou pauvre, travaille le tapis, et où, chaque fille,qui a atteint ses 10 ans, commence à apprendre le métier sans exception.

      • Bien sûr, l’aspect économique n’est pas négligeable et c’est plutôt une bonne chose que l’on apprenne le métier aux jeunes. C’est une façon aussi de perpétuer la tradition. J’espère au moins qu’elles sont rémunérées à l’aune de la qualité de leur travail et des heures passées sur l’ouvrage.

  2. woow j’adore très très beau…mon préféré est le rose fushia avec les gros ronds vraiment ravissant ..la couleur woow!!!!superbe a couper le souffle…merci de partager!!!

  3. J’aime beaucoup des tapis tunisiens. J’en ai ramené un lors de mon dernier voyage. 🙂

  4. Award for you. Thank to follow this link http://lgyslaine.wordpress.com/2013/04/13/very-inspiring-blogger-award-best-moment-award/ LES AWARDS AUSSI SONT TRES DECORATIFS mdrrrrrrrrr 🙂

  5. Tapisserie L ‘art traditionnel, remerciements .

  6. Merci pour ce magnifique documentaire.
    Les tapisseries de Gafsa me plaisent assez pour le côté créatif , le travail que cela représente, j’admire ces tisseuses, j’aimerai les voir à l’ouvrage.
    C’est très beau et instructif.
    Bonne soirée à toi

  7. wAOUH? C’est documenté. Ca donne envie d’aller voir sur place comment ça se fabrique.
    jE SAVAIS QUE LA PLUPART DES PAYS DU PROCHE ET DU MOYEN_orient ont des traditions de tapisseries assez fortes mais vu de loin la Tunisie semblait hors-jeu. Je découvre que non.
    Merci pour cet article qui encore une fois me fait apprendre des choses et valorise la Tunisie.

  8. Bonjour, c’est votre blog, que je découvre avec bonheur
    merci

  9. Nice reading about you.

    Thanks for following m my blog Ajaytao2010@wordpress.com. Browse through the category sections, I feel you may definitely find something of your interest.

  10. Beaux tapis … belles techniques !
    Tataouine = Tatooine ? Star Wars ??
    Merci pour l’inscription à mon blog DailyMotion
    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s